Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 juin 2024

●●● L'écriture dans tous ses états

IMG_6921(1).jpgVoici mes réalisations. Chaque catégorie correspond à un domaine d'intervention
ou de ma création, laquelle est par nature multiforme. Quant à la dernière rubrique
(A part ça…), elle offre un aperçu du vivier quotidien. Sujet libre ou l'écriture dans tous ses états

Les sept vie de Nouara

La Une des 7 vies de Nouara.png« Depuis, le XVe siècle, le moulin de Nouara a vu se succéder plus de douze générations de maîtres papetiers. De son ventre sortit l’un des plus beaux papiers de France. De l’apogée au déclin, il connut les soubresauts de l’histoire papetière. Entre 1850 et 1940, une part de ses roues furent dédiées à la production de farine avant qu’il ne renaisse sous une forme plus inattendue en 1952. Son salut vint alors de sa découverte par l’abbé Duval descendu de sa Normandie pour trouver un lieu susceptible d’accueillir une colonie de vacances. L’association de l’Arche dont il fut le représentant voulait un site imprégné par le travail des hommes et le trouva là.
En 2003, l’état des bâtiments ne permettant plus de répondre aux exigences du moment, la colonie ferma. Toutefois, comme les chats dont il est dit qu’ils ont sept vies car ils arrivent à se sortir des situations les plus périlleuses, Nouara, vécut, vit et vivra. En 2015, la fondation d’entreprise Omerin racheta l’ensemble des édifices et transforma ce patrimoine industriel emblématique du Livradois-Forez en un centre culturel et touristique ouvert à tous. »

Pour apporter la pierre ultime à cette sauvegarde, Xavier Omerin, président de la Fondation d’entreprise Omerin et de l’association Le Moulin de Nouara, m'a proposé de réaliser un ouvrage sur cette histoire, désormais disponible sur Ambert à la librairie Tout un monde et au Moulin de Nouara.
Graphisme : Laurent Chabrier.
Préface : Michel Bussi.

10:59 Publié dans / édition | Commentaires (0)