Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 août 2018

●●● L'écriture dans tous ses états

Voici mes dernières réalisations et projets en cours. Chaque catégorie correspond à un domaine précis de mon intervention ou de ma création, laquelle est par nature multiforme. En langage plus… marketing, il s'agit de l'ensemble des services proposés ! Quant à la dernière rubrique (A part ça…), elle est un condensé des rencontres à partager, le vivier quotidien. Sujet libre ou l'écriture dans tous ses états…

Lire la suite

●●● Le jour viendra du cœur de la nuit

Alors que je traverse cet entre-deux, moment où l'esprit écrit sans que les doigts ne parviennent au clavier (ou la main au stylo), dans ce bruyant silence, je relis certains de mes écrits. Espérant comme par magie que de sourdes colères ou sombres mélancolies disent ce qu'elles ont à dire de l'amère folie. Le jour viendra du cœur de la nuit !

[…] Comment décrire la densité particulière de ce pays élimé par le gel et les vents ? Tout se tait et tout parle en lui. Il faut en laisser un peu de côté dans le pli des fossés. S’oublier. Frotter ses paumes à la chair de granit, guetter l’éclat de rire des sorbiers, tendre l’oreille jusqu’à dépouiller le silence des voix et des bruits qui le hantent. Alors, et alors seulement, se laisser prendre durablement. Par ces ciels bleu gris où se perd un cheval de trait hérissé de barbelés, ces verts tendres qui ressurgissent sous une pluie d’été, ces toiles noires tissées d’étoiles filantes, ces pierres plantées par on ne sait qui, on ne sait quand… Courir les bois, le liseret des jardins gras, avec un ou deux livres en poche que l’on n’ouvrira pas parce que le dehors est plus fort. Rentrer se mettre à l’abri tout en sachant que l’on n’y est pas. Ouvrir un livre de Ponge, La Fabrique du pré ou La Petite Suite vivaraise, nés à deux pas de nos propres pas. Rêver intensément et revenir au vrai. Tailler une tranche épaisse dans un saucisson de cochon, ôter sa peau de cendre ou pas. Manger un pain noir et lourd, peler une ratte et se persuader que personne, jamais, ne nous empêchera de ressemer nous-mêmes tout ce qui a été récolté. Se mettre à l’écart, résister !

Extrait du "Grand écart", chapitre consacré au Vivarais-Lignon, paru l'an dernier dans La Haute-Loire de toute façon, aux éditions Hauteur d'Homme.

15 mai 2018

A l'initial, il y a l'Aubrac…

michel et sébastien bras,bourse de commerce,pinault collectionSur mon chemin, la joie pure d'avoir eu à retracer le parcours singulier, les valeurs et les sources d'inspiration de Michel et Sébastien Bras. Ce texte est édité dans la Revue Pinault Collection, N° 10, Avril / Septembre 2018. Disponible en français et en anglais.

"Merci à tous deux pour cette marque de reconnaissance et de confiance."

09:49 Publié dans / édition | Commentaires (0)

19 avril 2018

●●● Tombé du Ciel !

© André DURAND AFP Higelin à la Fête de l'Huma à Paris en 1986.jpgDans mes ateliers d'écriture, je veille à toujours faire un lien au présent. Ce mois-ci un clin d'œil à Jacques Higelin, l'homme aimant, aimantant, aimant tant… La consigne est inspirée par quelques-uns de ses titres les plus écoutés. Voici ce que j'ai écrit en pensant à lui. Merci !

Lorsqu'il Tomba du ciel du temps fut donné au petit homme. Autour de lui, on sabra le Champagne, en costume et en pagne. On alerta les BB qu'une Tête en l'air venait d'arriver, une grain de poussière, une étoile de plus à aimer. La Rousse en chocolat le nomma L comme Beauté. Dans son Aéroplane Blindé, elle l'emporte au-dessus du Parc Montsouris et tout le temps que dura le voyage lui sourit. Comme il avait de La Fuite dans les idées, il lui composa une chanson ainsi qu'une Ballade pour Roger. Un chanteur-balladin était né, doté d'un Poil dans la main bien plus doux qu'un gant de crin. De Paris à New York, de New York à Paris, il ouvrit La Croisade des enfants, petits et grands. Puis un jour, il partit sans se retourner à la fin d'une et mille tournées. "Aujourd'hui, Je suis mort, qui qui dit mieux." Ce que l'Homme à donné au temps ? Deux L comme Beauté. Tom Bonbadilom Ne Peut Plus Dire "je T'aime". L'homme tomba dit l'homme, tomba dit l'homme, dit l'homme, OM !

© André DURAND AFP – Higelin à la Fête de l'Huma à Paris en 1986.

Aimer l'Auvergne, une nouvelle collection de guides Ouest-France !

Couverture Aimer l'Auvergne 2018.pngPour refondre leur collection de guides régionaux, les éditions Ouest-France ont choisi l'Auvergne. La lecture fonctionne par double page, est ponctuée d'encadrés qui multiplient les portes d'entrée, les photographies signées Luc Olivier bénéficient d'un plus grand format, le tout pour une meilleures lisibilité. Mes textes sont nourris par une quinzaine d'années de déambulation.
"De par sa nature, mélange d’air pur, de vastes terres, d’eau claire et de feu, l’Auvergne se contracte et se dilate en multitude. Longtemps isolée au cœur du Massif central, elle est aujourd’hui à la croisée des grands axes, ce qui lui vaut le gage d’une ouverture et l’exigence d’un détour. La qualité de vie y est mesurable aux nombres de pas posés sur les sentiers, à la saveur des mets, aux paysages et aux architectures variés, au clapotis des cascades et ruisseaux, aux rencontres…" 

Sortie Mai 2018, prix de vente 12 €

09:36 Publié dans / édition | Commentaires (0)

Exposition : Borne et Eau !

AFFICHE_TOUS_A_L_EAU_FOND_340X500_IMPRESSION.jpgAprès plusieurs mois de travail – une vingtaine d'entretiens, plus la vulgarisation de données spécialisées – l'exposition "Borne est Eau" commandée par le Syndicat InterCommunal d'Aménagement de la Loire et de ses Affluents (SICALA) en est à l'étape de fabrication. L'inauguration aura lieu le 18 juin prochain à 19 h à l'Institut des Sciences de la Vie et de la Terre de Vals-près-le-Puy.
Elle sera suivie, de 20h à 22h, par un débat théâtralisé sur la ressource en eau du bassin-versant de la Borne, animé par les Pieds à Terre et les membres de la SLIP (la Sympathique Ligue d'Improvisation Ponote). 
Une belle occasion de fêter la fin de cette aventure que j'ai partagée avec la photographe Laurence Barruel et qui nous a conduites toutes deux à re-découvrir le réseau de "chevelus" (nom donné aux petits ruisseaux) qui passent trop souvent inaperçus et sans qui pourtant nous ne pourrions vivre.

Ce travail a été supervisé par Sophie Genest et Ludovic Seguda du SICALA.

09:20 Publié dans /// communication | Commentaires (0)

Les Bisons de Broken Heart

P1010879 copie copie.jpgComme aurais-je pu deviner en partant dans l'Allier, en plein cœur du Bourbonnais, que je me retrouverais dans les grandes plaines du Far West. C’est en lisant l’ouvrage de Dan O’Brian, Les Bisons de Broken Heart, que Matthieu Peron a l’intuition de ce que serait sa reconversion. Tout comme l’auteur naturaliste, il rêve des vastes terres indiennes de Sitting Bull où s’ébattent les silhouettes massives des bisons. Sa femme Christel le soutient dans son projet et les deux ingénieurs agronomes quittent la région parisienne pour l’Auvergne !
Vous retrouverez cette histoire et bien d'autres dans le numéro d'avril du Petit Gourmet

Une femelle bison et ses petits © Corinne Pradier

09:02 Publié dans // presse | Commentaires (0)

Les Petits Miracles printaniers

Bateliers du Tarn arcchives copie.jpgDans le numéro printanier de Massif central magazine, le photographe Vincent Jolfre et moi-même vous invitons à remonter le temps tout en descendant le cours du Tarn. Partez avec nous pour La Malène, le plus vieux village habité des gorges. C'est là qu'à l'aube du XIXe siècle se joua un petit miracle qui fit basculer l'économie agro-pastorale vers le tourisme. 
Puis suivez-nous en Haute-Loire où nous avons guetté la réapparition du castor d'Europe. En un temps où la biodiversité est menacée de toute part, les indices de sa présence sont un marqueur de l'extraordinaire dynamique naturelle.
Terminons par une escale aux portes de l'Ardèche méridionale, au pied du col de l'Escrinet où vous attend le mas de Saribou. Là, il y a tout !

Photo ancienne tirée des archives rassemblées par M. Michel Fages.

08:49 Publié dans // presse | Commentaires (0)

19 décembre 2017

Regards croisés !

Co par Lau.jpgJe sillonne en ce moment le bassin versant de la Borne et sa multitude de "chevelus" (nom donné aux petits ruisseaux qui font les grandes rivières) avec la photographe Laurence Barruel. Elle réalise des portraits, je recueille des témoignages et nous jouons à nous prendre mutuellement en photo. Ci-contre, ma pomme par un après-midi de décembre, expédition sur les hauteurs d'Allègre où les truites et leur cortège se font rares. 

17:30 Publié dans / édition | Commentaires (0)

11 décembre 2017

De l'Oiseau de Feu au Chien de Terre

Le Bost.jpgDans le tout dernier numéro de Massif central magazine, des sujets qui nous tiennent à cœur (illustrés par © Vincent Jolfre) : Le Bost ou l'histoire d'un simple hameau des Combrailles devenu un haut lieu de spiritualité. C'est dans le temple du Bost que nous avons suivi les rituels d'entrée dans l'année de l'Oiseau de Feu, qui bientôt laissera place à celle du Chien de Terre.
Nous avons suivi la ligne de vie du guide de haute montagne Vincent Terrisse sur la face cachée du Cantal et de son massif en étoile, et fait une escale à l'auberge d'Aijean, à l'endroit où la rivière Impradine s'évanouit dans La Santoire.
Rendez-vous en kiosque!

16:22 Publié dans // presse | Commentaires (0)

La Haute-Loire, de toute façon

couv-02-oct_Page_1.jpgPour répondre à la commande des éditions Hauteur d'Homme, j'ai passé une bonne part de l'été à revisiter en pensée quatre endroits de Haute-Loire (Brioude et le Brivadois, le Vivarais Lignon, la vallée de la Loire et celle de l'Allier). Mes textes ont pris place dans un ouvrage collectif (façon album photo) sorti cet automne sous le titre La Haute-Loire, de toute façon
"Haute alliée, trait d'union, grand écart…", tels sont les différents visages de mon attachement.

192 pages, 34 €.

16:21 Publié dans / édition | Commentaires (0)

11 septembre 2017

●●● Conférence solstice d'hiver

Les Nymphéas signature.jpgL'association Feu follet m'invite à parler des Lieux Mystérieux en Auvergne, ouvrage publié aux éditions Ouest-France, en collaboration Anne-Sylvie Debard, illustré par le photographe Vincent Jolfre.

"Hasard" du calendrier la conférence est programmée le soir du solstice d'hiver, le jeudi 21 décembre à 20 heures au Centre Pierre-Cardinal au Puy-en-Velay.

"En 2009, il m'a été proposé de prendre en charge l'un des "itinéraires de découverte" que les éditions Ouest-France consacrent aux lieux mystérieux, avec pour secteur géographique ma région : l'Auvergne. Profondément interpellée par ce thème, j'ai décidé d'interroger le mystère et d'être interrogée par lui. J'ai sollicité la liberté de sortir des sentiers battus et l'ai obtenue. Le temps était venu ! Un tel sujet ne finit jamais et c'est pourquoi depuis deux ans, on m'invite à partager ce que fut ce parcours. Le temps du mystère répond à ses propres règles, il établit ses propres résonances. Cette rencontre est avant tout un témoignage. Je proposerai également un montage vidéo réalisé par mon compagnon en mystère comme il l'est dans la vie." © Le lac bleu, version nymphéas par Vincent Jolfre.

1 graine dans les 4 saisons du jardin bio !

couverture 4 saisons du jardin bio.pngSeptembre/octobre 2017, première participation à la rédaction des 4 saisons du jardin bio. Sujet : "Changer de vie en Tiny". Transformer les contraintes en liberté. Être de partout et de nulle part. Et s'il suffisait pour cela de réduire la surface de son habitat, de troquer son permis de construire contre un permis de conduire, de faire le tri entre besoins et envies…

12:33 Publié dans // presse | Commentaires (0)

D'octobre à mars, égrenons les mots à La Grenette

Prévert printemps des poètes 2018.jpgD'octobre 2017 à février 2018, je vous invite à égrener les mots. Empruntons librement les voies du ricochet, composons des phrases en forme de Sujet Verbe Compliment, créons nos ABC d'air… Pour que fleurisse l'Année Prévert !

Ce nouvel atelier, déployé sur 5 mois, sera suivi d'une exposition de nos productions. Pour vous inscrire, contactez la médiathèque d'Yssingeaux. Nombre de places limitées !

Ôde à la vie !

chevaux-180 - copie.jpgChaque trimestre, au côté de Vincent Jolfre (compagnon de vues et de vie), je découvre un peu plus le Massif central, ses recoins plus ou moins secrets, ses habitants, hommes et bêtes. Cet été, nous avons conduit nos lecteurs sur le causse Méjean à la rencontre de la dernière race de chevaux sauvages (Equus férus przewalskii) ; à La Donzelenche, ancien mas fortifié posé au pied du mont Lozère ; et puis à Saint-Guilhem-le-Désert et son improbable sentier des Infernettes.
Cet automne, nous partons à la découverte des ruines de Cotteughes, la légendaire cité perdue du Cantal; puis nous allons dans le Parc Natura Régionau de Miuvachas à la rencontre d'un homme-fleur créateur de l'Eco Source Arboricole ; pour finir par un séjour Trappeur en Loire sauvage. Que du bonheur !

Retrouvez-nous dans les pages de Massif central magazine, en vente en kiosque ou sur !

12:33 Publié dans // presse | Commentaires (0)

La rentrée des ateliers 2017/2018

C. Bobin écrire.jpg“Depuis que j’anime des ateliers d’écriture, le point commun que j'ai trouvé entre les gens – d’horizons tous très différents – c’est la curiosité et la joie d'être là. Au cours de nos rencontres, la question n’est pas de bien ou mal écrire, mais d’écrire et tout en écrivant de faire des découvertes, de partager de nouvelles expériences. L’atelier d’écriture est un chemin buissonnier. ” 

Rentrée le lundi 9 octobre, séance de 19h à 21h30. Puis, rendez-vous le 6 novembre, 4 décembre, 8 janvier, 5 février… (autres dates à fixer en cours d'année). Fin des séances en juin.

Inscription auprès de la MPT de Brives-Charensac à compter du mois de septembre : 04 71 02 45 69.

© Citation de Christian Bobin.

Art des mets et autres gourmandises

Couv LPG 67.pngVoilà bientôt 70 numéros que je lisse ma plume pour Le Petit Gourmet ! Au rythme d'environ trois sujets mensuels, le panel des découvertes est varié. Voici mis de côté pour vous quelques "Arts des mets" de haute volée : Cédric Grolet, l'âme bien née ; Xavier Beaudiment, sur le moment ; Jocelyn Herland, chef du Meurice, le terroir pour ADN ; Guillaume Gomez, chef des cuisines de l'Elysée, au feu de l'action… et pour octobre prochain Troisgros, une renaissance à l'italienne à Ouches !

Le magazine est disponible en ligne ainsi qu'en dépôts libres sur les 4 départements de l'Auvergne "historique" !

12:32 Publié dans // presse | Commentaires (0)

Détours en France, spécial Auvergne

Couverture détours en france.pngPrintemps 2017, j'ai signé l'intégralité des reportages du magazine Détours en France consacré à l'Auvergne. Une balade en terre de feu en compagnie de Benjamin Van Wyk de Vries, chercheur et membre du laboratoire Magmas et Volcans ; une visite inédite de Clermont-Ferrand avec le tailleur et sculpteur de pierre Yves Connier ; la redécouverte de Salers telle une île mystérieuse ; le sentiment d'infini éprouvé sur l'Aubrac ; Moulins sans cesse réinventé ; Le puy-en-Velay ; la vallée de l'Alagnon… et j'en passe. En présent, voici ma rencontre avec l'écrivain Marie-Hélène Lafon dans son refuge estival du Cézallier ainsi qu'une descente en fûtreau avec les Bateliers chavans.

En vente ici !

12:32 Publié dans // presse | Commentaires (0)

05 décembre 2016

Le Petit Gourmet, feuille à feuille…

LPG_59_couv.jpgPour les fêtes de fin d'année, Le Petit Gourmet en ligne fait peau neuve. Outre sa version papier à feuilleter, de nouvelles rubriques à déguster. Rien de tel pour aborder l'hiver en douceur qu'une couverture chocolatée et des tas d'autres délices sucrés salés.

16:26 Publié dans // presse | Commentaires (0)

29 septembre 2016

●●● Quoi de neuf !

Sujet libre actu 2016.jpg

Un ami me dit il y 5 minutes "sujetlibre.com" expire fin novembre et je ne vois pas de mise à jour depuis décembre 2015. Bigre ! c’est vrai. Écrire et faire part de ce qu’on écrit n’est pas toujours compatible. Il est donc grand temps pour moi de donner des nouvelles. En vrac, des reportages, une histoire de vie, des ateliers d’écriture, des relectures… des mille et des mille de signes !

Affluent de la Drobie, en haute Ardèche, printemps 2016.