Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 avril 2018

●●● Tombé du Ciel !

© André DURAND AFP Higelin à la Fête de l'Huma à Paris en 1986.jpgDans mes ateliers d'écriture, je veille à toujours faire un lien au présent. Ce mois-ci un clin d'œil à Jacques Higelin, l'homme aimant, aimantant, aimant tant… La consigne est inspirée par quelques-uns de ses titres les plus écoutés. Voici ce que j'ai écrit en pensant à lui. Merci !

Lorsqu'il Tomba du ciel du temps fut donné au petit homme. Autour de lui, on sabra le Champagne, en costume et en pagne. On alerta les BB qu'une Tête en l'air venait d'arriver, une grain de poussière, une étoile de plus à aimer. La Rousse en chocolat le nomma L comme Beauté. Dans son Aéroplane Blindé, elle l'emporte au-dessus du Parc Montsouris et tout le temps que dura le voyage lui sourit. Comme il avait de La Fuite dans les idées, il lui composa une chanson ainsi qu'une Ballade pour Roger. Un chanteur-balladin était né, doté d'un Poil dans la main bien plus doux qu'un gant de crin. De Paris à New York, de New York à Paris, il ouvrit La Croisade des enfants, petits et grands. Puis un jour, il partit sans se retourner à la fin d'une et mille tournées. "Aujourd'hui, Je suis mort, qui qui dit mieux." Ce que l'Homme à donné au temps ? Deux L comme Beauté. Tom Bonbadilom Ne Peut Plus Dire "je T'aime". L'homme tomba dit l'homme, tomba dit l'homme, dit l'homme, OM !

© André DURAND AFP – Higelin à la Fête de l'Huma à Paris en 1986.

Aimer l'Auvergne, une nouvelle collection de guides Ouest-France !

Couverture Aimer l'Auvergne 2018.pngPour refondre leur collection de guides régionaux, les éditions Ouest-France ont choisi l'Auvergne. La lecture fonctionne par double page, est ponctuée d'encadrés qui multiplient les portes d'entrée, les photographies signées Luc Olivier bénéficient d'un plus grand format, le tout pour une meilleures lisibilité. Mes textes sont nourris par une quinzaine d'années de déambulation.
"De par sa nature, mélange d’air pur, de vastes terres, d’eau claire et de feu, l’Auvergne se contracte et se dilate en multitude. Longtemps isolée au cœur du Massif central, elle est aujourd’hui à la croisée des grands axes, ce qui lui vaut le gage d’une ouverture et l’exigence d’un détour. La qualité de vie y est mesurable aux nombres de pas posés sur les sentiers, à la saveur des mets, aux paysages et aux architectures variés, au clapotis des cascades et ruisseaux, aux rencontres…" 

Sortie Mai 2018, prix de vente 12 €

09:36 Publié dans / édition | Commentaires (0)

Exposition : Borne et Eau !

AFFICHE_TOUS_A_L_EAU_FOND_340X500_IMPRESSION.jpgAprès plusieurs mois de travail – une vingtaine d'entretiens, plus la vulgarisation de données spécialisées – l'exposition "Borne est Eau" commandée par le Syndicat InterCommunal d'Aménagement de la Loire et de ses Affluents (SICALA) en est à l'étape de fabrication. L'inauguration aura lieu le 18 juin prochain à 19 h à l'Institut des Sciences de la Vie et de la Terre de Vals-près-le-Puy.
Elle sera suivie, de 20h à 22h, par un débat théâtralisé sur la ressource en eau du bassin-versant de la Borne, animé par les Pieds à Terre et les membres de la SLIP (la Sympathique Ligue d'Improvisation Ponote). 
Une belle occasion de fêter la fin de cette aventure que j'ai partagée avec la photographe Laurence Barruel et qui nous a conduites toutes deux à re-découvrir le réseau de "chevelus" (nom donné aux petits ruisseaux) qui passent trop souvent inaperçus et sans qui pourtant nous ne pourrions vivre.

Ce travail a été supervisé par Sophie Genest et Ludovic Seguda du SICALA.

09:20 Publié dans /// communication | Commentaires (0)

Les Bisons de Broken Heart

P1010879 copie copie.jpgComme aurais-je pu deviner en partant dans l'Allier, en plein cœur du Bourbonnais, que je me retrouverais dans les grandes plaines du Far West. C’est en lisant l’ouvrage de Dan O’Brian, Les Bisons de Broken Heart, que Matthieu Peron a l’intuition de ce que serait sa reconversion. Tout comme l’auteur naturaliste, il rêve des vastes terres indiennes de Sitting Bull où s’ébattent les silhouettes massives des bisons. Sa femme Christel le soutient dans son projet et les deux ingénieurs agronomes quittent la région parisienne pour l’Auvergne !
Vous retrouverez cette histoire et bien d'autres dans le numéro d'avril du Petit Gourmet

Une femelle bison et ses petits © Corinne Pradier

09:02 Publié dans // presse | Commentaires (0)

Les Petits Miracles printaniers

Bateliers du Tarn arcchives copie.jpgDans le numéro printanier de Massif central magazine, le photographe Vincent Jolfre et moi-même vous invitons à remonter le temps tout en descendant le cours du Tarn. Partez avec nous pour La Malène, le plus vieux village habité des gorges. C'est là qu'à l'aube du XIXe siècle se joua un petit miracle qui fit basculer l'économie agro-pastorale vers le tourisme. 
Puis suivez-nous en Haute-Loire où nous avons guetté la réapparition du castor d'Europe. En un temps où la biodiversité est menacée de toute part, les indices de sa présence sont un marqueur de l'extraordinaire dynamique naturelle.
Terminons par une escale aux portes de l'Ardèche méridionale, au pied du col de l'Escrinet où vous attend le mas de Saribou. Là, il y a tout !

Photo ancienne tirée des archives rassemblées par M. Michel Fages.

08:49 Publié dans // presse | Commentaires (0)